Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/05/2015

Dix ans après le rejet par les Français, le 29 mai 2005, du projet de Constitution européenne

à lire sur :

De Paris à Madrid, le souffle des «résistances» - LeTemps.ch
Il faut toujours se garder des parallèles historiques. A chaque époque ses combats, ses héros et ses démons. Difficile, pourtant, de ne pas réfléchir, au vu de ...
www.letemps.ch/Page/Uuid/bc6c69aa-0315-11e5-a2d8-d

EDITORIAL Mardi 26 mai 2015
 

De Paris à Madrid, le souffle des «résistances»

PAR PAR RICHARD WERLY
La rébellion électorale des Indignés espagnols, ce week-end, démontre une fois de plus qu’il faut prendre en compte ces nouvelles formes de «résistance»

extrait :

..."Les Indignés européens, ralliés dans des formations comme Podemos en Espagne ou Syriza en Grèce, lancent à travers l’Europe un cri d’alarme qui, en écho à l’inquiétant retour en force des nationalismes, doit être entendu, dix ans pile après le rejet par les Français, le 29 mai 2005, du projet de Constitution européenne. On peut, bien sûr, débattre de l’inconséquence de leurs revendications économiques. Mais il faut reconnaître le souffle de ces résistances-là. Elles sont, avant tout, demandeuses d’espoir, sur fond de chômage et de précarité. Elles produisent, via Internet, de nouvelles formes d’engagement politique. La relève de notre Vieux Continent bousculé passe aussi par elles." ...

20/05/2015

À propos des vaccins obligatoires

À écouter ou à lire ... je peux confirmer (de part mon ex-profession) que ces informations sont scientifiquement valables et que le scandale des vaccins et du lobbying pharmaceutique est patent !

 



 

    Institut pour la Protection de la Santé Naturelle  

Merci de faire circuler cette alerte autour de vous, merci de votre soutien.

[VIDEO] 
l’ALERTE du Professeur Henri Joyeux

Cliquez pour écouter de toute URGENCE l'appel du professeur Henri Joyeux, cancérologue et chirurgien contre le scandale du vaccin DTPolio.
 

Merci de tout coeur pour votre mobilisation ! 

Augustin de Livois, 
Président de l'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle     Institut pour la Protection de la Santé Naturelle
Association sans but lucratif
Rue du Vieux Marché au Grain, 48
1000 BRUXELLES
www.ipsn.eu 

 

19/05/2015

En ce moment, débat sur le compteur LINKY à l'Assemblée Nationale : écrivez à vos députés.

Pour trouver leurs adresses, allez sur le site de l'Assemblée Nationale :

 

Accueil > 577 députés

Modèle de lettre, à adapter selon vos préférences :
 
------------
 
Mesdames et Messieurs les Députés,
 
L'électeur que je suis vous demande de voter contre les compteurs LINKY.

 

En effet, je considère que ces compteurs représentent une atteinte grave à ma liberté individuelle en m'imposant, dans mon domicile et par des appareils que je n'aurai pas choisis, une exposition à des ondes électromagnétiques dont l'innocuité n'est pas prouvée.
 
En l’imposant par la loi :
 
- vous deviendriez complices du discours trompeur du milieu économique et industriel
vous agiriez contre la protection sanitaire et les droits individuels de votre électorat
 
De plus, à l'évidence, vous devez être conscients que ces compteurs n'apportent aucune garantie d'une amélioration du service et de la maîtrise des dépenses pour l'usager.
 
C'est pour ces raisons que j'ai pris la décision de vous écrire.
 
Sachez que j'ai l'intention, et je ne serai certainement pas le seul, de m'opposer par tous les moyens légaux possibles à l'installation de tels compteurs "LINKY" dans mon domicile.
 
Je vous rappelle que depuis Mai 2011, l’OMS a classé les radiofréquences dans le Groupe 2B, potentiellement cancérogène pour le vivant. (voir le lien ci-dessous)
 
Je vous rappelle aussi qu'en Europe deux pays ont abandonné l’imposition par la loi de ce type de compteur :
 
- en juillet 2013 : l’AUTRICHE
- en janvier 2014 : l’ALLEMAGNE
 
J'espère que vous tiendrez compte des avis négatifs de la communauté scientifique concernant l'exposition aux ondes électromagnétiques et que vous êtes conscients que même si une loi était votée, elle serait contestable car elle pourrait être considérée comme une atteinte à la propriété privée garantie par notre Constitution. 
 
Veuillez agréer, Mesdames et Messieurs les Députés, mes salutations distinguées.
 
(Nom - Adresse)
 
---------
(*) voir :
 
L'OMS procédera d'ici à 2016 à une ... des cancérogènes possibles pour l'homme (Groupe 2B), ... en mai 2011 le potentiel cancérogène des champs ...
 

Champs électromagnétiques et santé publique: téléphones portables

Aide-mémoire N°193
Octobre 2014

Principaux faits

  • L’usage du téléphone portable est généralisé et on estime à 6,9 milliards le nombre des abonnés dans le monde.
  • Les champs électromagnétiques produits par les téléphones portables sont classés par le Centre international de Recherche sur le Cancer dans la catégorie des cancérogènes possibles pour l’homme.
  • Des études visant à évaluer plus complètement les effets potentiels à long terme de l’utilisation des téléphones portables sont actuellement en cours.
  • L’OMS procédera d’ici à 2016 à une évaluation formelle du risque pour tous les effets sur la santé dus à une exposition à des champs de radiofréquences.

13/05/2015

La Vatican reconnait l'État Palestinien

lu sur :

BREAKING NEWS
Wednesday, May 13, 2015 11:03 AM EDT
The Vatican said Wednesday that it had concluded a treaty to recognize Palestinian statehood, a symbolic but significant step that was bound to be welcomed by many Palestinians but was likely to cause deep concern for the Israeli government.
Formal recognition of a Palestinian state by the Vatican, which has deep religious interests in the Israeli-occupied Palestinian territories that include Christian holy sites, lends a powerful signal of legitimacy to the efforts by the Palestinian Authority’s president, Mahmoud Abbas, to achieve statehood despite the long paralyzed Israeli-Palestinian peace process.
Israel has grown increasingly alarmed about the increased international acceptance of Palestine as a state since the United Nations upgraded the Palestinian delegation’s status in 2012 to that of a nonmember observer state. A number of European countries have also signaled their acceptance of Palestinian statehood.
Pope Francis, the leader of the world’s 1 billion Catholics, has long signaled his wish for a Palestinian state. For the past year, the Vatican had informally referred to the country as “state of Palestine,” in its yearbook as well as in its program for Francis’ 2014 visit to the Holy Land.
A statement from a joint commission of Vatican and Palestinian diplomatic officials, posted on the Vatican news website, said “the work of the Commission on the text of the agreement has been concluded,” and that it will be submitted for formal approval and for signing “in the near future.”

12/05/2015

Associations et PPP (partenariat public-privé)

communiqué :

03 mai 2015 |  Par Laurent Cougnoux

Le gouvernement s'apprête à livrer tout le secteur associatif aux marchés financiers. Déjà esquissée avec la loi sur l’Économie sociale et solidaire, cette forfaiture de nos gouvernants prend corps. Tous les rouages de l’État se mettent implacablement en branle pour conditionner les subventions données aux associations via un système de partenariat public-privé. Une mécanique de précision conçue par le génie de la finance, qui émettra des « Social Impac Bonds », qui par nature pourront être côtés en bourse. Explications.
> Les acteurs associatifs dépendant de subventions ont tous remarqué deux grandes tendances : la baisse drastique de leur financement par les collectivités territoriales et le « glissement » de leur nature qui s'opère actuellement. Si l'Europe, les Régions, les Conseils généraux continuent de distribuer des subventions, ces financeurs demandent de plus en plus fréquemment aux acteurs associatifs de répondre à des « appels à projet ». Pour faire court, au lieu d'octroyer chaque année une subvention, les institutions imposent aux associations d'orienter leurs actions en fonction de critères prédéfinis. C'est précisément là que le glissement s'opère, obligeant les associations à passer sous les fourches caudines du politique. Et depuis l'adoption de la loi sur l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) en 2014, les choses s'accélèrent puisque ces appels à projets sont dimensionnés de façon à ce que les acteurs associatifs se regroupent, s'organisent, se professionnalisent, ou bien… disparaissent.
> Rappelons que cette loi sur l'ESS a ouvert la porte aux entreprises, qui pourront désormais sous certaines conditions (peu contraignantes) bénéficier des avantages fiscaux jusque-là réservés aux associations (1). Tout cela ne constitue que la première étape visible d'un plan beaucoup plus ambitieux, visant à financiariser ce qui pourtant ne peut pas vraiment l'être, à savoir les actions sociales au sens large.
Mais comment peut-on faire de l'argent avec ce qui constitue une charge pour l’État me direz-vous ?
> La réponse est dans un acronyme anglo-saxon : les « Social Impac Bonds » (SIB). Cette idée géniale, initiée en 2013 par le G8 (les gouvernements des huit États les plus riches du monde), consiste à faire financer les actions sociales, qui relèvent normalement de financements publics, par des investisseurs privés à qui l’État rembourse dans un deuxième temps les sommes investies, avec un fort taux d’intérêt, dès lors que les objectifs fixés conjointement par l’investisseur et par l’État auront été atteints. Les associations n'ont alors contact qu'avec un intermédiaire financier et un évaluateur indépendant mesure l’atteinte de ces objectifs.
> Si les objectifs ont été atteints, l’État (ou tout autre organisme de droit public) rembourse à l' « investisseur » les obligations émises avec un taux d’intérêt qui peut atteindre 13 %. C’est déjà exorbitant... mais l’intermédiaire financier et l’évaluateur devront également être rémunérés. Au total, ce système est une véritable bombe à retardement pour les finances publiques, puisque l’État fait des économies à court terme en laissant des investisseurs privés se substituer à lui, mais doit ensuite rembourser beaucoup plus que s’il avait apporté lui-même les financements nécessaires. Bref la même mécanique que pour les partenariats Public-Privé (PPP), imposée à l'action associative au moment même où ces fameux PPP sont remis en cause (2)
> De même, l’association qui recourt aux SIB (plus ou moins sous la contrainte) se voit imposer ses objectifs et ses méthodes d’action, voire son directeur. Pour minimiser leurs « risques » et « maximiser leurs profits », il est indéniable que les intermédiaires financiers imposeront des conditions drastiques. L'association n’a plus aucune liberté sans pour autant obtenir la moindre sécurité financière.
> La boucle est bouclée. Voilà en quelques lignes l'exposé du génie de la finance (qui arrive à faire des ronds avec ce qui ne peut être rentable) et de la forfaiture de nos gouvernants (quels qu'ils soient ou ont été), qui n'ont aucune vergogne à livrer notre modèle social en pâture aux banquiers et aux « marchés financiers ».
> Nous reviendrons bien évidemment sur cette affaire dans les prochains mois, tant ses impacts sur les territoires ruraux risquent d'être catastrophiques. Si vous souhaitez en savoir davantage, nous vous conseillons vivement de consulter les documents mis à disposition par le collectif des associations citoyennes (voir liens ci-dessous).
En savoir plus
> - Document de présentation visuel (4 pages) qui explique l’essentiel du dispositif et fournit des premiers éléments d’analyse : http://bit.ly/1bfrVFI
> - Une explication plus détaillée : http://bit.ly/1aNaNqw
> - Un dossier complet reprenant les réflexions de la soirée débat organisée en novembre 2014 et les travaux du groupe de travail ad hoc, avec des liens vers d’autres documents explicatifs : http://bit.ly/1Jpmors
Notes
> (1) Voir le dossier central du numéro de novembre 2014 du LEA
> (2) En juillet 2014, le Sénat a montré les risques du développement des partenariats public-
> privé et a fait des propositions pour les encadrer strictement, les qualifiant de véritables bombes à
> retardement budgétaires. Rapport disponible sur le site du Sénat : http://bit.ly/1DwQiWc
>   Vincent Guerpillon Alter Compta tél. : 06 50 81 96 98 vincentguerpillon@laposte.net Vente de produits du commerce équitable, appui-conseil 
pour comptabilité associative et gestion de budgets SIRET 794 371 070 000 10 https://www.facebook.com/altercompta     Le capitalisme s'adresse à des enfants dont l'insatiabilité, le désir de consommer sans trêve vont de pair avec la négation de la mort. C'est pourquoi il est morbide. Le désir fou d'argent, qui n'est qu'un désir d'allonger le temps est enfantin et nuisible. Il nous fait oublier le vrai désir, le seul désir adorable, le désir d'amour.   Bernard Maris, dans "Houellebecq économiste" (édition Flammarion)

08/05/2015

Greenpeace menacée en Inde

lu sur :

IndeGreenpeace menacée de fermeture - Asie-Pacifique - RFI

Greenpeace tire la sonnette d'alarme : sa branche indienne pourrait devoir fermer à la fin du mois, ce qui serait inédit pour cette ONG internationale. Le ...
www.rfi.fr/asie-pacifique/20150507-inde-

Publié le 07-05-2015 Modifié le 07-05-2015 à 04:52

Par RFI

Avec notre correspondant à New Delhi,  Sébastien Farcis

Greenpeace tire la sonnette d'alarme : sa branche indienne pourrait devoir fermer à la fin du mois, ce qui serait inédit pour cette ONG internationale. Le ministère indien de l'Intérieur, qui l'accuse de violer la loi sur le financement et les activités des ONG, a en effet gelé ses comptes le mois dernier. L'association réfute ces accusations et dénonce une tentative de faire taire toutes les associations environnementales ou de droits de l'homme qui s'opposent à la politique libérale du nouveau gouvernement. De nombreuses autres ONG ont subi le même sort.

Le ministère indien de l'Intérieur reproche à Greenpeace un ensemble d'erreurs comptables : une mauvaise déclaration de fond en 2008, le paiement de frais de justice pour un employé ou la rétribution d'un consultant étranger. Des actes supposés illégaux. Pour l'association, ces accusations sont soit fausses, soit ces actes sont autorisés par la loi. De manière générale, le gouvernement indien affirme que ces ONG environnementales menacent la sécurité économique du pays en militant contre l'ouverture de centrales nucléaires ou de charbon grâce à de l'argent étranger.

A l'heure actuelle, Greenpeace se retrouve donc paralysée en Inde, ce que dénonce Vinita Gupta, responsable des questions climatiques : « Ils ne nous interdisent pas parce qu’ils savent que ce serait très critiqué, mais ils essaient de nous retirer tous nous fonds par des moyens qui semblent illégaux dans l’intention que l’on capitule, indique-t-elle. C’est inédit. Nous n’avons jamais subi une telle attaque dans aucun pays. »

La cour d'appel de New Delhi a déjà condamné cette répression des ONG en janvier dernier, mais le gouvernement maintient sa ligne. Des dizaines d'autres associations environnementales ont d'ailleurs subi le même sort ces derniers mois.

07/05/2015

La laïcité, nécessité absolue

à lire sur :

Je ne pardonne pas à la gauche d'avoir abandonné la laïcité

www.marianne.net/elisabeth-badinter-je-ne-pardonne-pas-gauche-avoir- abandonne-laicite-020215.html

 

3 févr. 2015 ... "Marianne" consacre un hors-série à la laïcité qui rassemble une sélection ... Je crois aux bienfaits des valeurs universelles : on a toujours intérêt à mettre en ... dans l'abstention – aux lois de laïcité proposées par la droite 

extrait : (le surlignage est de moi)

Vous n’êtes guère optimiste sur l’avenir…
Je suis moins optimiste à court terme qu’à moyen terme. Je pense que l’on va redécouvrir que l’on ne peut pas se passer du concept de laïcité, nécessité absolue pour la paix sociale entre personnes d’origines différentes. Les religions peuvent devenir des facteurs de guerre épouvantables, on en a d’ailleurs la preuve tous les jours dans le monde. Et il y a une telle exaspération qui monte à l’égard des exigences des uns et des autres, de la constitution de séparatismes culturels revendiqués – par exemple pour éviter de côtoyer « l’impureté » – que l’observation rigoureuse des règles laïques va redevenir un impératif pour le bien commun, pour vivre en paix les uns avec les autres.

derives armee israel (mots clefs)

Quelques liens :

(Juifs de tous les pays, révoltez-vous !)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et aussi :

Israël a une vision singulière du droit de la guerre
Israël possède « l'armée la plus morale du monde ». .
www.lemonde.fr/proche-orient/article/2015/05/04/is

et encore

 
A l'annonce d'une trêve de deux heures, à 13H30 (10H30 GMT), un convoi d'ambulances et de camions de pompiers avance, dimanche, dans Chajaya dévastée, tandis que ...