Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/02/2015

À propos de dettes

lu sur :

CADTM - Allemagne-Grèce : deux poids, deux mesures - Voici 60 ...

cadtm.org/Allemagne-Grece-deux-poids-deux

CADTM : Comité pour l'Annulation de le Dette du tiers Monde

28 févr. 2013 ... Non seulement la dette contractée par l'Allemagne en-dehors des deux guerres mondiales a été réduite de plus de 60%, mais le règlement ...

extraits :
 

Voici 60 ans, en février 1953, à Londres était signé un accord historique sur la dette allemande. Les termes de l’accord signé tranchent radicalement avec la manière dont est aujourd’hui traitée la Grèce. Après la seconde guerre mondiale, de multiples conditions ont été réunies pour permettre à l’Allemagne de l’Ouest de se développer rapidement en permettant la reconstruction de son appareil industriel. Non seulement la dette contractée par l’Allemagne en-dehors des deux guerres mondiales a été réduite de plus de 60%, mais le règlement des dettes de guerre et le paiement des réparations aux victimes civiles et aux Etats ont été reportés à une date indéterminée : de fait, à la réunification allemande qui est intervenue en 1990 et au traité de paix qui a été signé à Moscou la même année entre les autorités des deux Allemagnes en cours d’unification, les Etats-Unis, l’URSS, le Royaume-Uni et la France. Le poids des réparations sur l’économie allemande a donc été longtemps différé. Et dans le cas des réparations dues à la Grèce, celles-ci n’ont pas représenté le moindre effort de la part de l’Allemagne puisque les autorités allemandes refusent de donner suite aux demandes grecques.

Depuis 2010, dans les pays les plus forts de la zone euro, la plupart des dirigeants politiques, appuyés par les médias dominants, vantent les mérites de leur supposée générosité à l’égard du peuple grec et d’autres pays fragilisés de la zone euro qui font la une de l’actualité (Irlande, Portugal, Espagne…). Dans ce contexte, on appelle « plans de sauvetage » des mesures qui enfoncent encore un peu plus l’économie des pays qui les reçoivent et qui contiennent des reculs sociaux inédits au cours des 65 dernières années en Europe. S’y ajoute l’arnaque du plan de réduction de la dette grecque adopté en mars 2012 qui implique une réduction des créances dues par la Grèce aux banques privées de l’ordre de 50% |6| alors que ces créances avaient perdu entre 65 et 75% de leur valeur sur le marché secondaire. La réduction des créances des banques privées est compensée par une augmentation des créances publiques aux mains de la Troïka et débouche sur de nouvelles mesures d’une brutalité et d’une injustice phénoménales. Cet accord de réduction de la dette vise à enchaîner définitivement le peuple grec à une austérité permanente, il constitue une insulte et une menace pour tous les peuples d’Europe et d’ailleurs. Selon les services d’étude du FMI, en 2013, la dette publique grecque représentera 164% du Produit intérieur brut, c’est dire que la réduction annoncée en mars 2012 n’aboutira pas à un allègement réel et durable du fardeau de la dette qui pèse sur le peuple grec.

texte en format pdf :

CADTM - Allemagne-Grèce _ deux poids, deux mesures - Voici 60 ans, l’annulation de la dette allemande.pdf

----------------

voir aussi :

Grèce : la délicate question des réparations de guerre allemandes ...

www.lepoint.fr/.../grece-la-delicate-question-des-reparations-de-guerreallemandes-02-02-2015-1901725_28.php

texte en format pdf :

Après-guerre, l'Allemagne n'a pas remboursé toutes ses dettes | La ...

www.la-croix.com/.../Apres-guerre-l-Allemagne-n-a-pas-rembourse-toutes- ses-dettes-_EP_-2012-02-01-764599

texte en format pdf :

La_Croix_764599.pdf

Les commentaires sont fermés.