Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/08/2014

Les déclarations d’intérêt des parlementaires français

cliquez sur les liens (en bleu), pour avoir des informations ... sommaires !

Ils semble que tous nos parlementaires ont très peu de revenus !

lu sur lemonde.fr :

Il aura fallu du temps, et le résultat est largement perfectible, mais les électeurs peuvent désormais consulter les déclarations d’intérêt des parlementaires français.

Suite à l’affaire Cahuzac, le gouvernement a instauré une Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), qui demande aux députés comme aux sénateurs de remplir une fiche dans laquelle ils précisent leur profession, leurs activités annexes, les collaborateurs qu’ils emploient et d’autres informations. L’objectif est de lutter contre les éventuels conflits d’intérêt qui pourraient nuire à leur indépendance.

Pour cette première édition, on ne peut pas dire quer les parlementaires y aient toujours mis du leur. Les fiches, fournies en version manuscrite, ont été remplies sans grande méthodologie, qui indiquant par exemple un salaire annuel brut quand un autre mentionnait un revenu d’activité mensuel net… Il a fallu qu’une association, Regards Citoyens, mette à contribution les internautes pour qu’ils transcrivent ces fiches écrites à la main en données numériques exploitables. L’opération, relayée par Le Monde.fr, a été menée à bien grâce à 8 000 personnes qui ont donné un peu (ou beaucoup) de leur temps. Nous les remercions.

Hélas, le manque de méthodologie est tel que de facto, un traitement statistique de ces fiches, même une fois rendues exploitables, est impossible. Tout au plus peut-on dire que les députés et sénateurs emploient en moyenne 3 collaborateurs ou qu’ils sont une bonne centaine à déclarer des rémunérations annexes à leur travail parlementaire.

Les commentaires sont fermés.