Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/01/2014

Municipales de 2014 : mettre fin à l'omnipotence des partis politiques

Dans le domaine politique, la société française est une société de castes, il faut bien l'admettre. 
 
Il y a deux castes :
 
la caste des politiciens professionnels : ceux qui sont chargés de gérer la société dans laquelle nous vivons.
la caste des intouchables, politiquement parlant : ceux qui n'ont aucun droit dans cette gestion, autre que celui de mettre un bulletin dans une urne, de temps à autre.
 
Ce genre de société conduit inéluctablement à des révoltes périodiques (des "révolutions"), où les "intouchables", finissant par décider de mettre à bas leurs maîtres, tentent d'organiser autrement la société.
 
En 2014, une opportunité s'ouvre d'essayer une "révolution par les urnes" : les élections municipales.
 
Jusqu'à présent, les listes présentées aux élections municipales dans les villes d'une certaine importance ont été conduites exclusivement par des partis ou des mouvements politiques organisés dont la fonction est de présenter le programme d'un parti politique ou d'une idéologie.
 
Ce système, consciemment ou inconsciemment acceptés par tous, IL EST TEMPS DE LE BOUSCULER, afin de redonner à TOUTES et TOUS la maîtrise d'une vie "politique démocratique" au sens étymologique du terme : SOUVERAINETÉ DU PEUPLE DANS L'ORGANISATION DE LA VIE SOCIALE.
 
Pour les municipales de 2014, IL FAUT DÉPOSER PARTOUT, dans toutes les villes, 
 
DES LISTES "CITOYENNES" constituées à parité de citoyennes et de citoyens  SOUCIEUX DU BIEN COMMUN 
 
dont la fonction ne soit pas d'avaliser le programme d'un parti politique ou d'une idéologie, quel que puisse être ce programme.
 
C'est possible. Il suffit de le vouloir.
 
Si vous voulez y participer, écrivez à l'association " Une place pour tous ! " :
 
uneplacepourtous@gmail.com
 
en indiquant votre ville et nous mettrons en contact les personnes de même lieu de résidence.
 

Même si les moyens dont nous disposerons pour faire campagne sont infimes, l'aspect symbolique de ce mouvement de révolte citoyenne aura des répercussions sur notre société, il ne faut pas en douter.

lire aussi sur ce blog la note :

Renouveler la Démocratie...

Commentaires

Bonjour,
Et merci pour votre long message qui semble indiquer que vous vous intéressez aux questions de démocratie dans notre société.

Tout d'abord, il n'y a pas de "me contacter" dans le message envoyé. Nous avons bien veillé à ce qu'il n'y ait aucune personnalisation du texte. Nous vous en donnerons l'explication plus bas.
Il n'y a pas d'anonymat pour autant. Les statuts de l'association sont dans la note du 25/11/2006 sur le blog ; les voici :

naissance de l'asso "Une...
Associations
En ligne
25/11/2006

Statuts de l’association
Une place pour tous !

Article 1. Forme

Il est formé, entre les signataires du présent acte constitutif, ainsi que les personnes physiques ou morales qui adhèreront par la suite aux présent statuts, une Association déclarée, régie par la loi du 1er juillet 1901.

Article 2. Objet

L’association “ Une place pour tous ! ” a pour objet de promouvoir la démocratie participative. Elle vise à permettre aux citoyens électeurs de connaître et contrôler les actions des citoyens élus, afin d’éviter que le pouvoir de ces derniers ne soit utilisé au profit de minorités défendant des intérêts particuliers au détriment de l’intérêt général.
Pour ce faire, l’association “ Une place pour tous ! ” s’efforcera de susciter le dialogue entre les habitants et les élus en informant, en proposant et organisant toute réunion et manifestation permettant aux citoyens de participer activement à la démocratie locale. Elle agira, entre autres, dans les domaines concernant la vie quotidienne de tous les citoyens, tels que :
- urbanisme,
- environnement,
- gestion des déchets,
- déplacements urbains et interurbains,
- fiscalité locale,
- entr’aide citoyenne,
- scolarité, alphabétisation,
- arts et culture,
cette liste n’étant pas limitative.

Article 3. Dénomination et délimitation géographique de son activité

Par référence au droit de tous les citoyens de participer aux décisions qui les concernent, l’association prend la dénomination suivante :

“ Une place pour tous ! ”.

La localisation géographique de l’action de l’association sera le quartier de Montpellier entourant la place François Jaumes.
Cette zone géographique pourra être étendue par décision du conseil d’administration, en fonction des propositions faites par les adhérents de l’association.
Des sections pourront être créées en fonction de la zone géographique.

--------------------------

Vous écrivez :
- Ce n’est pas parce que les partis politiques ... n’ont pas répondu à toutes nos attentes qu’il faut les enterrer vivants.
réponse 1:
Exact, mais nous n'avons pas prétendu le contraire. Nous affirmons simplement qu'un mandat électif, quel qu'il soit, ne doit pas être réservé aux seules personnes faisant de la politique leur gagne-pain, donc aux "encartés".

- vous écrivez :
Remplacer la lutte des classes par la lutte des castes, c’est donner à certains “intouchables” l’occasion de s’affirmer comme de nouveaux leaders
réponse 2:
Exact. Nous ne prônons pas l'alignement sur des idéologies ou programmes, quels qu'ils soient, mais le réveil des "citoyens". Même si ce terme ne plaît pas à tout le monde il est le seul qui corresponde à la définition du dictionnaire : "Personne jouissant, dans l'État dont il relève, des droits civils et politiques, et notamment du droit de vote (par opposition aux étrangers)."

vous écrivez :
Pourquoi un parti n’aurait-il pas de programme et surtout pas d’idéologie ?
réponse 3 :
Nous n'avons jamais prétendu le contraire. Quand on lit un texte, il faut bien lire ce qui est écrit.

vous écrivez ;
Des listes “citoyennes”, ça ne veut rien dire.
réponse 4: voir la réponse 3 pour la définition de citoyen. Çà veut bien dire quelque chose quand on lit en essayant de comprendre. Pour préciser, si une précision est nécessaire, nous prônons la reprise en main des listes par les habitants des communes, par opposition aux listes proposées par un parti politique. Ce qui ne signifie pas que de telles listes seraient interdites aux "encartés" dans un parti. Simplement, la liste citoyenne ne représenterait aucun parti. Comprenez-vous ?

vous écrivez :
L’anonymat n’est pas le meilleur des préalables.
réponse 5 : Il n'y a pas d'anonymat. Voir: naissance de l'asso "Une... Note du 25/11/2006 en ligne sur le blog.

Par ailleurs, nous ne voyons pas le rapport entre le terme "citoyen" et les divisions du "Front de gauche".
Pourriez-vous être plus clair

Enfin, vous écrivez :
Une place pour tous ? Soyons modestes ! Une place pour l’auteur de cette invitation, ce serait déjà pas mal, non ? “Me contacter”, c’est qui ce “me” ?
réponse 6 : il n'y a pas de "me" (voir le début de cette réponse)

Néanmoins, votre digression sur la question de la nécessité d'une personnalisation est intéressante.

Elle montre que vous ne concevez pas la DÉMOCRATIE en terme d'ÉGALITÉ DES CITOYENS mais de rapports forcément inégaux, plus exactement "inégalitaires", entre des individus qui seraient des "CHEFS" (de partis politiques, de groupes idéologiques, de tendances, de rassemblements, d'unions, ...) et le reste du groupe social : ceux que nous nommons les "intouchables politiques".

Vous n'êtes pas le seul, rassurez-vous: cette soi-disant nécessité est profondément ancrée dans l'inconscient de la majorité de nos concitoyens. Elle y a été imprimée, en quelque sorte, par l'éducation, les médias, l'habitude ...
Nous baignons dans une environnement social où il est inconcevable de ne pas suivre un CHEF, un LEADER, un LIDER MAXIMO, un FÜHRER ...

Méditez l'adage : "pour gouverner un peuple d'esclaves, il ne faut pas lui donner une éducation de maître".

Nous disons donc aujourd'hui : RÉVEILLEZ-VOUS !
Si ce n'est pour vous, au moins pour vos enfants, les enfants de vos enfants ... !

"Une place pour tous !"

Écrit par : Une place pour tous ! | 23/01/2014

Les commentaires sont fermés.