Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/08/2013

Les collectivités locales dépensent près de 2 milliards d'euros pour leurs réceptions, voyages, publicité, communications diverses...

les surlignages sont de moi

lu sur :

http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/08/10/les-collectivites-locales-depensent-1-5milliard-d-euros-pour-leur-com_3459904_823448.html

Le Monde.fr a le plaisir de vous offrir la lecture de cet article habituellement réservé aux abonnés du Monde.fr. Profitez de tous les articles réservés du Monde.fr en vousabonnant à partir de 1€ / mois | Découvrez l'édition abonnés

 Les collectivités locales dépensent 1,5milliard d'euros pour leur "com"

LE MONDE | 10.08.2013 à 11h54 • Mis à jour le 10.08.2013 à 12h14 |Par Eric Nunès 

Publication de la lettre d'information locale, publicité, organisation de cérémonies de vœux... le seul poste "publicité, relations publiques" des communes, départements et régions représente une masse de 1,5 milliard d'euros, et celui des placements et réceptions plus de 308 millions, souligne la Cour des comptes dans son rapport annuel (*) sur la situation et les perspectives des finances publiques, publié le 27 juin.

 

En ces temps de disette budgétaire, les maires, présidents de département, de communauté de communes et de région pourraient utilement revoir à la baisse ces dépenses. Elles représentent une part non négligeable de l'énorme pavé budgétaire des 29,7 milliards d'euros – qui dépasse largement les budgets réunis des ministères de la justice, de la culture, de l'agriculture et de la ville – que les collectivités locales ont dépensés en charges courantes en 2012. Les magistrats considèrent, dans une litote, qu'il"semble possible de réduire ces charges grâce à une politique d'achats plus efficiente",évaluant à 10 % la marge d'économie réalisable. 

Les 27 régions françaises ont dépensé 151 millions d'euros pour des actions de communication en 2012, selon les chiffres des magistrats queLe Monde s'est procurés. La région Ile-de-France y a consacré plus de 18 millions d'euros. Pour les "voyages, missions et déplacements", la région a consommé 700 000 euros, beaucoup moins que Provence-Alpes-Côte d'Azur, qui y a affecté plus de 1,2 million d'euros malgré un budget global plus de deux fois inférieur à celui de la région capitale. 

"A L'OS" 

Les sommes dévolues par les régions à la communication et à l'organisation de festivités restent pou rtant bien inférieures à celles dépensées par les départements. Chefs de file dans le domaine de l'action sociale, les conseils généraux sont responsables de la gestion de l'allocation personnalisée d'autonomie, du revenu de solidarité active et encore de la prestation de compensation du handicap. Bien que leur situation financière soit fragile, du fait de la hausse constante de leurs charges en période de crise, les départements utilisent encore 214 millions pour leur communication.

Lire aussi : La santé financière des collectivités locales "se dégrade"

Une somme équivalente, selon la Cour des comptes, à celle que consacrent les groupements de communes aux festivités, publicités, réceptions, catalogues et autres relais de communication. La raison d'être des communautés de communes a beau être de mutualiser des charges fixes entre collectivités, cela n'empêche pas les communes d'avoir leur propre budget individuel "publicité et relations publiques". Au total, ce sont 929 millions que les villes ont investis en 2012 en frais de communication, un budget qui ne devrait pas baisser en 2013, année préélectorale.

L'économie serait pourtant d'autant plus bienvenue que les finances des collectivités territoriales sont "à l'os", comme l'assure André Laignel, vice-président de l'Association des maires de France et président du Comité des finances locales. Et que la dotation de l'Etat aux collectivités locales baissera de 750 millions en 2014.

 

------------

(*) voir la page 34 du rapport :

synthese_rapport_situation_perspectives_finances_publique...

Lire aussi :

Le gouvernement officialise la baisse des dotations aux collectivités

Collectivités locales

Commentaires

L'appareil de contrôle doit être renforcé pour suivre clairement l'utilisation des dépenses des collectivités locales. Etant donné que l'Etat baisse ses dotations aux collectivités, ces dernières seront donc dans l'obligation de réduire leurs investissements en mettant en priorité les services municipaux.

Écrit par : jean luc boeuf | 23/01/2014

Les commentaires sont fermés.