Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/05/2009

Le comportement des élus au Royaume Uni ... diffère-t-il de celui des élus français ?

Il n'y a pas de petits profits.

 

lu sur :

http://www.lemonde.fr/archives/article/2009/05/09/gordon-brown-touche-par-le-scandale-des-notes-de-frais_1190780_0.html

 

Gordon Brown touché par le scandale des notes de frais

LEMONDE.FR avec AFP | 09.05.09 | 10h17

 

Le scandale des généreuses notes de frais des ministres et députés britanniques éclabousse le premier ministre Gordon Brown. Le quotidien Daily Telegraph a consacré vendredi huit pleines pages grand format aux défraiements de treize membres du Cabinet britannique, qui rassemble les principaux ministres du gouvernement. Des révélations qui ne seraient que le premier volet d'une série prévue par le journal.

Cette fois, le premier ministre n'a pas été épargné. Entre 2004 et 2006, Gordon Brown aurait versé à son frère plus de 6 000 livres (6 700 euros) pour frais de nettoyage. Downing Street a précisé que les deux hommes utilisaient le même fournisseur et que le chef du gouvernement ne faisait que rembourser sa quote-part. Sa note de frais aurait également inclus 15 livres d'ampoules, un aspirateur à 265 livres et une cuisine à 9 000 livres.

Depuis plusieurs mois, la presse britannique enchaîne les révélations sur des défraiements considérés comme abusifs mais dont les bénéficiaires, accusés d'user de tous les artifices pour profiter au maximum du dispositif, se défendent en soulignant qu'ils respectent la réglementation. "Le système ne fonctionne pas", a reconnu M. Brown à la BBC. "J'ai dit qu'il ne fonctionnait pas, qu'il devait être modifié. Nous avons voté pour une modification et cette modification doit intervenir rapidement", a-t-il ajouté.

La liste officielle des défraiements des 646 députés, qui siègent à la Chambre des Communes, devrait être publiée en juillet. Selon le Daily Telegraph, le ministre de la culture Andy Burnham a notamment présenté en vain à trois reprises une facture de rénovation de sa maison (plus de 16 000 livres). Il aurait finalement obtenu satisfaction après avoir supplié les services ad hoc en précisant que "sinon je risque le divorce".  Le ministre de la justice Jack Straw aurait ainsi obtenu le défraiement d'un ouvre-boîtes (6 livres), de deux lits entre 2005 et 2009 et remboursé un trop perçu pour sa taxe d'habitation imputé au fait que la "comptabilité n'est pas (son) fort". En 2005, l'actuel ministre des Affaires étrangères David Miliband aurait été jusqu'à demander le remboursement d'une poussette (199 livres) et de matériel de puériculture. En vain. La ministre en charge des relations avec le Parlement et numéro 2 du Labour Harriet Harman a reconnu vendredi que ces nouvelles révélations ne présentaient pas les parlementaires sous un jour favorable.

----------------------------------------------------------

lu sur :

http://www.lemonde.fr/europe/article/2009/03/30/la-ministre-de-l-interieur-britannique-eclaboussee-par-un-scandale_1174090_3214.html

La ministre de l'intérieur britannique éclaboussée par un scandale

LEMONDE.FR avec AFP et Reuters | 30.03.09 | 09h45  •  Mis à jour le 09.05.09 | 10h17

quelques jours du sommet du G20, dont son ministère assurera la sécurité, la ministre de l'intérieur britannique, Jacqui Smith, se trouve dans l'embarras. Elle a obtenu le remboursement d'une note de frais incluant la location de films pornographiques effectuée par son mari, en pleine polémique dans le pays sur des abus en matière de défraiement.

"Je suis désolée qu'en demandant le remboursement de ma connexion Internet, j'ai par erreur également demandé celui de mon abonnement de télévision", indique la ministre dans un communiqué diffusé après les révélations du tabloïd Sunday Express (*). "Dès que l'affaire a été portée à mon attention, j'ai effectué les démarches nécessaires pour contacter les autorités parlementaires appropriées et rectifier la situation", a-t-elle ajouté, précisant que les sommes en question seraient "entièrement remboursées".

En juin dernier, la ministre avait demandé le remboursement d'une facture de Virgin Media d'un montant de 67 livres (72 euros), incluant le visionnage de plusieurs films classés X - dont le Sun (**)se charge de donner les titres - de 5 livres chacun. Ils auraient été visionnés alors qu'elle était absente de son domicile, situé dans sa circonscription à Redditch, dans le centre de l'Angleterre, a précisé un proche, soulignant que la ministre était très en colère contre son époux. Ce dernier, Richard Timney, est son assistant parlementaire, ce qui est autorisé en Grande-Bretagne.

La ministre avait déjà été vivement critiquée en février pour avoir reçu l'an dernier 116 000 livres de défraiement au titre de son logement secondaire pour son domicile de Redditch, où elle vit avec son mari et ses enfants. Elle a déclaré comme logement principal une chambre dans la maison londonienne de sa sœur.

(*) voir : http://www.dailyexpress.co.uk/posts/view/91920/WORLD-EXCLUSIVE%3A-Jacqui-Smith-put-adult-films-on-expenses/ 

(**) voir : http://www.thesun.co.uk/sol/homepage/news/article2348981.ece

 

Les commentaires sont fermés.