Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/01/2008

LETTRE OUVERTE

LETTRE OUVERTE AUX CANDIDATS
AUX ELECTIONS MUNICIPALES ET CANTONALES dans l'Hérault

Vous avez décidé d’être candidat(e) à un mandat électoral, donc vous voulez vous impliquer dans la vie sociale de votre commune et de votre région. Nous avons la chance d’avoir dans la région une plage familiale, préservée de l’urbanisation, relativement facile d’accès et sans trop d’installations commerciales payantes : la plage du Petit au Grand Travers, entre Carnon et la Grande-Motte. Cette plage attire aussi de nombreux touristes dans la région.

Savez-vous que cette plage familiale et touristique va disparaître de par la volonté de nos élus, en particulier du Conseil Général de l'Hérault ?

Bien sûr, cette plage ne va pas disparaître au sens géologique du terme. Mais elle va disparaître d’un point de vue SOCIAL pour tous ceux qui avaient coutume d’en profiter, dont très certainement de nombreux habitants de votre commune.
En effet, un projet commencé il y a deux ans, refusé par la majorité des personnes fréquentant cette plage, va être mis en oeuvre cette année.
Sous prétexte de porter remède à l’érosion du littoral et préserver les dunes, ce projet vise à limiter l’accès à la plage en supprimant la moitié des stationnements le long de la route départementale RD 59 et, dans un phase ultérieure, à supprimer toute circulation automobile sur cette route.

En réalité une telle mesure, si elle était finalement réalisée, ne permettrait en aucune façon d’éviter l’érosion de cette partie du littoral.
Comme l’indique une étude préalable, l’érosion est dûe aux courants marins et à la création de digues à Port Camargue et Carnon, digues qui retiennent le sable qui autrefois rechargeait naturellement cette plage. Seul le rechargement artificiel de la plage, actuellement en cours, peut endiguer cette érosion. Interdire à terme l’accès de la plage aux personnes n’habitant pas dans son voisinage immédiat, donc venant en voiture, ne permettrait pas une meilleure protection des dunes. Tous ceux qui ont l’habitude de fréquenter cette plage, c’est à dire essentiellement une population familiale avec de jeunes enfants et des personnes modestes n’ayant pas de piscine chez eux, savent pertinemment que le piétinement des dunes et les actes d'incivisme se produisent essentiellement après le coucher du soleil. Ils ne sont pas le fait de ceux qui viennent se baigner dans la journée.

Il est évident que la réalisation du projet du Conseil Général de l’Hérault, élaboré par des décideurs qui ne fréquentent jamais cette plage, n’empêchera ni la dégradation des dunes, ni l’érosion de la plage. Il en résultera simplement une interdiction de fait de sa fréquentation par tous ceux qui ne sont pas aptes à se déplacer sur de longues distances autrement qu’en voiture, en particulier par les familles avec de jeunes enfants. Ainsi cette plage, devenue difficile d’accès, perdra son caractère familial et populaire. Rappelons que c’est ce qui advenu des plages de l’Espiguette et Maguelonne, qui furent en leur temps des plages famililales avant que des entraves soient mises à leur libre accès. Il est à craindre aussi que la plage perdra son attrait pour les touristes, qui risquent de déserter la région pour aller planter ailleurs leurs parasols, avec les conséquences que ceci implique pour l’économie locale.

Nous aimerions donc avoir votre opinion sur ce projet, pour pouvoir en informer vos électeurs par le biais des milliers de personnes ayant participé à notre action contre ce projet.

Êtes-vous POUR ou CONTRE
la DISPARITION DE LA PLAGE FAMILIALE DU PETIT-TRAVERS / GRAND-TRAVERS?

En cette période de débat public, nous apprécierions de connaître votre position et vous remercions d'une réponse rapide dont nous nous ferons l'écho.

Sauvons La Plage Libre !
Association loi 1901 n°0343034869
7 rue du Collège 34000 Montpellier
tél: 04 67 60 76 31 / 06 77 66 76 25
http://sauvonslaplagelibre.free.fr